Films

Longs-métrages JE M’APPELLE HUMAIN | LES OISEAUX IVRES | BOOTLEGGER | ARCHIPEL | LE BRUIT DES MOTEURS  Courts-métrages LANDGRAVES | SCARS | LES GRANDES CLAQUES | ODEHIMIN | FRIMAS | LOLOS | MONSIEUR CACHEMIRE | Y’A PAS D’HEURE POUR LES FEMMES | CHANSON POUR LE NOUVEAU MONDE | AMANI | DIEU@MAIL.COM | DELPHINE | AIMÉ | JARVIK | MADEMOISELLE PIGEON | LOVE-MOI | LA CHAMBRE DES FILLES | LA GROGNE | CHIEN

JE M’APPELLE HUMAIN de Kim O’Bomsawin / documentario / 1 h 18 min / 2020 – Anteprima italiana

«Sauvage» dit Joséphine Bacon, «ça veut dire être libre entièrement.»

Lorsque les anciens nous quittent, un lien avec le passé disparaît avec eux. La femme de lettres innue Joséphine Bacon incarne cette génération témoin d’une époque bientôt révolue. Avec charisme et sensibilité, elle mène un combat contre l’oubli et la disparition d’une langue, d’une culture et de ses traditions. Sur les traces de Papakassik, le maître du caribou, Je m’appelle humain propose une incursion dans l’Histoire d’un Peuple multimillénaires aux côtés d’une femme libre qui a consacré sa vie à transmettre son savoir et ce lui de ses ancêtres. Dans sa langue, innu veut dire « humain ».


LES OISEAUX IVRES d’Ivan Grbovic / 104 min / 2021 / presentato TIFF, candidato Oscars per Canada 2022

La quête de Willy pour retrouver Marlena, son amour perdu, le mène du Mexique au Canada, où il se fait engager comme travailleur saisonnier à la ferme Bécotte, près de Montréal. Plusieurs destins s’entrecroisent, des mondes se rencontrent, les tensions montent et des moments de réalisme magique surgissent au cours des longues journées de travail.


BOOTLEGGER de Caroline Monnet / 1 h 21 min / 2021 / Anteprima italiana

Best Screenplay – Cannes Cinéfondation 2017

Mani, étudiante en droit à Montréal, revient dans la communauté du nord du Québec où elle a grandi. Accueillie par ses grands parents, elle se rend compte qu’un débat important divise la population sur la question de la légalisation de la vente d’alcool sur le territoire. S’inspirant d’initiatives qui ont été conduites par le passé dans d’autres réserves, elle incite la cheffe de bande à mettre un référendum en place. Cela ne va pas de soi puisqu’une blanche qui tient le dépanneur du coin est largement impliquée dans le trafic d’alcool de contrebande. Lequel est opéré au vu et au su de tout le monde, en toute impunité…


ARCHIPEL de Félix Dufour-Laperrière / animazione /  72 min / 2021

Rotterdam film fest 2021·  Mention du jury Contrechamp – Festival international du film d’animation d’Annecy, 2021.

Un vrai film d’animation sur des îles inventés. Sur un territoire physique, imaginaire, langagier, politique. Sur un pays réel ou rêvé, ou quelque chose entre les deux. Archipel est un long métrage au dessin libre et à la langue précise, qui dit et rêve un lieu et ses habitants, pour dire et rêver un peu du monde et de l’époque.


LE BRUIT DES MOTEURS de Philippe Grégoire / 79 min / 2021

LOS CABOS INTERNATIONAL FILM FESTIVAL Grand Prix 2021 / Festival di Cinema di Torino 2021

Alexandre, un formateur pour l’armement des douaniers canadiens, retourne à son village natal après avoir été diagnostiqué par son employeur pour sexualité compulsive. Alors qu’il se lie d’amitié avec une pilote de course islandaise, le protagoniste se voit placé sous surveillance par des enquêteurs de la police qui travaillent à faire la lumière sur une affaire de dessins à caractère sexuel qui trouble la paix au village.

 


LANDGRAVES de Jean-François Leblanc / 22 min / 2020

Jérémie, un journaliste musical frondeur, se rend dans une maison de campagne isolée afin d’interviewer le duo de métal Landgraves, qui enregistre un premier album depuis leur emprisonnement pour meurtre.


SCARS d’Alex Anna / documentario /  animazione / 10 min / 2020

Le long de son corps, les cicatrices d’Alex Anna prennent vie pour écrire son histoire.
Prise de vue réelle et animation s‘entremêlent dans ce documentaire intime et universel, poétique et engagé, doux et violent.


LES GRANDES CLAQUES d’Annie St-Pierre / 18 min / 2020 / candidato Oscar 2022

24 décembre 1983, 22h50; Julie et ses cousins ont mangé trop de sucré, le Père Noël est en retard et Denis, seul dans sa voiture, angoisse à l’idée de remettre les pieds dans la maison de son ex-belle-famille pour venir chercher ses enfants. Les grandes claques réunit père et fille dans un coming of age précoce aussi grinçant que poétique.


ODEHIMIN de Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo / 2m 45s / 2020

Odehimin c’est se reconnecter avec soi-même et réapprendre à s’aimer


FRIMAS de Marianne Farley / 20 min / 2021 candidato Oscar 2022

Dans un futur rapproché où l’avortement est maintenant recriminalisé, Kara est confrontée à une triste et brutale réalité. Malgré les dangers imminents auxquels elle s’expose, elle fait appel à une clinique d’avortement mobile illégale. C’est lorsqu’elle se retrouve dans les méandres de cette lugubre clinique qu’elle est confrontée aux répercussions de sa douloureuse décision.


LOLOS de Marie Valade, animazione, 7 min, 2021

Une jeune femme en dessin à l’encre est déstabilisée par l’arrivée de seins de papier qui naissent sur sa poitrine et doit rapidement composer avec ces nouveaux corps étrangers.


MONSIEUR CACHEMIRE de Iouri Philippe Paille / 16 min / 2020

Un homme mystérieux et excentrique rend visite à un banquier pour lui demander un prêt insolite et lui faire revivre de sombres secrets du passé.


Y’A PAS D’HEURE POUR LES FEMMES de Sarra El Abed / documentario / 19 min / 2020

Tunis, novembre 2019. Des femmes sont rassemblées chez Saïda la coiffeuse, à l’aube des élections présidentielles. Le salon est transformé en place publique, miroir de l’agitation interne du pays. Dans ce huis clos féminin, on découvre l’adolescence démocratique du pays.


CHANSON POUR LE NOUVEAU MONDE de Miryam Charles / 9 min / 2021

À la suite de la disparition d’un homme en Écosse, sa fille se remémore des paroles chantées avant la nuit.


AMANI de Alliah Fafin / 17 min / 2021

Dans ce conte, situé à mi-chemin entre réalité et fantastique, un narrateur mystérieux nous raconte l’histoire d’Amani, un jeune garçon passionné par la danse. L’innocence et la joie de vivre d’Amani ouvrent les yeux du narrateur sur l’humanité dont il ne s’était jamais vraiment soucié auparavant. Mais alors que la nuit se met à gronder, la joie de vivre d’Amani disparaît pour laisser place à sa douleur qui résonne dans le silence de la plaine.


DIEU@MAIL.COM de Roger Gariépy / 12 min / 2021

Réal Gendron est un vieil homme sans histoire. Il croit en Dieu; il croit en la camaraderie; il croit en la vie. Lorsqu’il recevra d’Afrique un courriel lui apprenant qu’il est l’unique héritier de la fortune colossale d’un inconnu, il y croira aussi…


DELPHINE de Chloé Robichaud / 15 min / 2019

Delphine, portrait décapant des rapports de pouvoir dans notre société, retrace l’évolution d’une jeune fille libanaise qui se révolte à sa façon contre l’intimidation à laquelle elle fut soumise alors qu’elle était toute petite. Delphine est une ode à l’enfance mais aussi une réflexion sur les blessures qu’elle peut engendrer.


AIMÉ de Fanny Mallette /17 min / 2019

Trois sœurs se retrouvent dans l’appartement encombré de leur père décédé pour le vider. Tâche éprouvante et fastidieuse, chargée des échos du passé. À la fin de cette journée, le désordre règne toujours chez Aimé. Mais les âmes et les coeurs ont jeté du lest.


JARVIK d’Emilie Mannering / 18 min / 2019

Alors que l’été tire à sa fin, Léa a besoin d’air, mais le coeur mécanique de son frère lui rappelle constamment que la vie ne tient qu’à un fil.


MADEMOISELLE PIGEON d’Alexandra Myotte / animazione / 14 min / 2020

  1. Le soldat Pépin s’est juré d’écrire une lettre par jour à la belle Mademoiselle Pigeon. Il devra cependant user d’imagination pour tenir sa promesse. Mademoiselle Pigeon est un court‐métrage d’animation tragicomique qui nous rappelle que ce que le cœur désire n’est pas toujours ce dont il a besoin.

LOVE-MOI de Romane Garant Chartrand / documentario / 23 min / 2021

À l’aube de ses dix-sept ans, Laetitia navigue entre son trouble de l’attachement et son besoin flagrant d’amour. Dans un monde où le contrôle sur l’image est absolu, LOVE-MOI raconte la quête du grand A, à travers les diverses formes de représentation de soi.


LA CHAMBRE DES FILLES de Claire Brognez / animazione / 7 min / 2018

Louise profite d’un moment intime pour ouvrir sa boite à trésors dans la chambre qu’elle partage avec sa petite soeur. Elle ignore que celle-ci s’est cachée sous un lit pour l’espionner. Le film aborde la sensualité par l’expérience à la fois charnelle et charmante d’une transmission involontaire entre deux soeurs.


LA GROGNE de Alisi Telengut / animazione / 10 min / 2021

Une enfant tente par tous les moyens d’obtenir l’affection de son père, mais le chien familial s’avère être un rival plutôt féroce. La grogne est un court métrage d’animation; une fable inquiétante dépeignant avec humour noir la difficulté de l’équilibre familial.      


CHIEN de Pascal Sanchez / 20 min / 2019

Dans un village de Guadeloupe, un jeune garçon adopte un chien errant. Bouleversé par la disparition subite de ce nouveau compagnon, il se lance à son secours dans une île qu’il ne connait pas.