Intro

Mémoire affective – Memoria affettiva

Les Journées du cinéma québécois en Italie / 19e édition Le cinéma est un générateur d’inconscient collectif, une archive de rêves et de fragments de souvenirs, un activateur d’émotions et de souvenirs, de mémoires affectives individuelles. La mémoire du cinéma génère de l’espoir et reconstruit le temps. Une histoire ininterrompue, une société en transformation, à travers ses mouvements de libération et les écueils des systèmes de contrôle. Le thème de la mémoire affective est inspiré du film culte de Francis Leclerc, l’histoire d’un accident, d’une amnésie, d’une perte d’identité. À la recherche de notre temps perdu et de nos souvenirs émotionnels partagés, Je m’appelle humain, de Kim O’Bomsawin, est une incursion dans l’histoire d’un peuple plurimillénaire, la lutte contre la disparition d’une langue, d’une culture et de ses traditions, accompagnées par la poétesse innue Joséphine Bacon. Dans Les Oiseaux ivres, Ivan Grbovic nous raconte la recherche d’un amour perdu. Willy quitte le Mexique pour le Canada afin d’y retrouver Malena, une vision de réalisme magique, qui confond rêve et réalité. Une histoire de contrebande par Caroline Monnet, Bootlegger, illustre le retour de Mani dans sa communauté du nord du Québec, où elle se retrouve prise par le débat sur la légalisation de la vente d’alcool dans le territoire d’une réserve. Dans Le Bruit des moteurs, rugissants sur un hippodrome de la périphérie de Montréal, le réalisateur Philippe Grégoire suit le retour au domicile d’Alex, instructeur aux douanes, expert en maniement des armes à feu, suspendu de service pour rapports sexuels inappropriés. « Suivez-moi, je vous emmènerai voir toutes les cent îles du fleuve Saint-Laurent », ainsi commence l’odyssée, le voyage d’Archipel, animation suspendue entre fiction et documentaire. Le paysage cinématographique du Québec se mesure également avec 19 courts métrages incontournables pour marquer notre 19e édition. À l’occasion de la Journée internationale de la francophonie, les Journées du cinéma québécois en Italie sont organisées en collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Délégation du Québec à Rome, l’Ambassade du Canada en Italie, la Société de développement des entreprises culturelles du Québec, en collaboration avec Compass Productions et Mymovies. Les films sont présentés en version originale avec sous-titres italiens, gratuitement, partout en Italie. La 19e édition des Journées du cinéma québécois en Italie sera présentée en ligne du 25 au 31 mars 2021, sur la plateforme Mymovies. Les séances de cinéma reviennent également avec deux avant-premières, le 24 mars 2022, à l’Institut français Milano et aussi au Circolo della Stampa di Avellino.
Partenaires de promotion : Institut français Milano, Spazio Labus Kinetta, Animanera, Festival MIX Milano, UCCA, LIES, Working Title Film Festival, Zia Lidia Social Club, Kinodromo, Documentando.org
Media partner:  Cineclandestino.it, Cinemaitaliano.info